L'X perdu

 

Ma femme est rentrée tard ce soir là ; je crois. Je l’attendais à l’entrée de la maison. Nu avec un string en dentelle sur moi, juste là assis sur mon cul, presque dans une posture vulgaire, les mains encore rouges d’effort. Incapable de parler. Un rouge à lèvre mal mit et un fard à paupière terne. Je m’étais rasé ce jour là, je me souviens que je ne piquais pas. Elle m’a passé la main dans les cheveux, ne m’a rien dit de particulier. Elle m’a pris par le bras, m’a blotti contre elle, j’ai su à ce moment là que je l’aimais.